Notre lettre avec AR du 20 décembre à la Mairie

Publié le

Demande d'arrêt des travaux touchant nos maisons

----------------------------------------------------------------------------

Association de défense de la Banche                        Binic, le 20 décembre 2011

18 bd Clemenceau

22520 Binic                                                                  Monsieur le Maire

                                                                                       Hôtel de ville

                                                                                         22520 Binic

    Lettre recommandée avec AR

   Objet : Aménagement de la Banche, intervention sur les habitations des riverains.                                                  

                                                               Monsieur le Maire,

            Nous tenons à vous informer très officiellement par la présente de notre opposition totale aux  travaux que vous faites réaliser actuellement touchant nos maisons, entre la rue de la Mer et la rue des Houles,

            Vous avez en effet  lancé des travaux portant sur le domaine public mais ils s’accompagnent d’interventions ''sauvages'' sur les parties privatives que constituent nos maisons, et ce, sans même nous avoir contactés : nous ne saurions l’accepter !

Voici ce que nous constatons :

1/ Descentes d’eaux  pluviales en façade

           Vous avez fait raccorder nos descentes d’eaux pluviales à des regards  par adjonction  de bouts de  PVC,  alors que les descentes existantes sont en zinc ou fonte, ceci dévalorise nos maisons !

2/ Niveau du trottoir :

         Compte tenu du niveau observé pour les nouvelles  bordures, le nouveau trottoir sera vraisemblablement situé à un niveau différent de l’ancien, en contradiction complète avec ce qui avait été annoncé : il sera vraisemblablement abaissé vers la rue de la Mer et vers la rue des Houles et  relevé à mi distance  entre ces deux rues.

        Les nuisances  à prévoir sont les suivantes :

-          -   Certaines maisons  situées sur le Boulevard Clemenceau vers la rue de la Mer et la rue des Houles, se retrouveront  avec des pieds de mur de façade dégagés, le revêtement de façade sera  à refaire.

Des travaux sont  donc à prévoir pour ces maisons

-          -   D’autres maisons  située sur le Boulevard Clemenceau à mi distance entre les deux rues,  se retrouveront avec des pieds de mur remblayés.

N’oublions pas que la plupart des maisons situées sur la Banche n’ont pas de sous sol et que leur rez-de-chaussée est souvent situé en dessous du niveau de l’ancien trottoir. 

Les nuisances suivantes sont à  prévoir pour ces maisons : infiltration par les murs de façade, portes d’entrée inadaptées,  hauteur de marches d’accès  modifiées.          

Des travaux sont donc également à prévoir pour ces maisons.                               Quant aux 3 maisons  construites sur sous sol, leurs  soupiraux seront situés en dessous du niveau du nouveau trottoir d’où  des infiltrations,  des entrées d’eau  et des pertes de lumière naturelle !

Certains riverains se demandent même comment ils pourront continuer à se faire livrer le fuel à travers  leurs soupiraux !!

           Nous ne pouvons accepter des modifications de voirie qui entraineraient       

           nécessairement des travaux d’adaptation de nos accès.

Ces maisons sont dévalorisées.

         Enfin, le nouveau trottoir sera plus perméable que l’ancien ce qui nuira à la bonne tenue de nos fondations et murs de façade.

        Nous vous rappelons, qu’au cours du rendez vous que nous avons eu avec vous  le 19 septembre 2011,  nous vous avons demandé à disposer avant les travaux d’un état des lieux détaillé de nos façades,  y compris  les raccordements avec la voirie. Vous nous avez donné votre accord, nous vous avons adressé le 30 septembre 2011 un compte-rendu confirmant cet entretien mais vous n’avez donné aucune suite à votre engagement.

        Par ailleurs, vous avez inversé la pente transversale sur la chaussée du  Boulevard,  l’eau de ruissèlement  va  être maintenant ramenée vers nos maisons au lieu de s’en écarter comme précédemment ; vous avez donc accru le risque d’inondation de nos maisons coté Banche.

        Vous avez modifié sans nous prévenir le projet que vous nous avez présenté en juillet 2011, vous nous avez mis devant le fait accompli !

        Comment un Maitre d’Ouvrage Public  peut il laisser ainsi évoluer un projet au mépris total des engagements qu’il a pris vis-à-vis des riverains !  

       Nous  vous demandons instamment :

1/ d’arrêter tous travaux touchant nos maisons et  de n’en poursuivre aucun sans notre accord préalable.

2/ de nous adresser votre réponse par retour, elle nous permettra de prendre nos dispositions avant la reprise des travaux de la Banche prévue début janvier.                                                                                                                                  Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Maire,  nos respectueuses salutations. 

Le président de l’Association          

                                                                                                     Yves Rossignol   

PJ : notre courrier du  30 sept

Publié dans Mairie, Travaux

Commenter cet article