Le Dossier "La Banche" est paru dans la revue Au Fil de l'Ic

Publié le

 

Binic, Au fil de l’Ic
N° 13 automne 2012

La Mairie fait de l'autosatisfaction ! 

Des interviews faites en septembre 2012

Le 2° octobre nous vous informions que la Mairie nous avait interviewés en tant que riverains et qu'elle avait l’intention de faire paraitre un article sur la Banche

Nous vous rapportions tous les propos échangés et  terminions par :  « Reste à découvrir ce qui sera rapporté de notre ressenti dans l’article à paraitre… »

En effet , la revue est destinée à informer objectivement tous les Binicais (elle est d'ailleurs financée par eux ), mais c'est la Mairie qui rédige...

Que lit-on dans le dossier paru ?

Comme nous le craignions, la Mairie n’a retenu que ce qui l’arrangeait et elle a superbement ignoré notre principale critique 

"Le parking a été agrandi et passé à double sens au détriment des piétons et de la qualité touristique du front de mer."

La largeur du parking a été agrandie pour permettre un double sens inutile; par contre le trottoir utile qui existait côté mer du  Boulevard  Clemenceau a été supprimé !

Plus en détail, comment nos propos ont ils été rapportés ?

Scan2recad.jpg

avec une grande photo marquant le contentement de Mr Rossignol !

Scan3---Copierecad.jpg

Mrs Rossignol et Simon auraient dit qu'ils étaient contents : c'est faux !

Scan2---Copierecad.jpg

Scan3recad.jpg

"...tous s’accordent sur la réussite du projet."  : c'est faux !  

Seul Mr Simon aurait critiqué et Mr Rossignol n’aurait rien dit : c'est faux !

Dans le paragraphe " Les améliorations à apporter", certaines de nos demandes y figurent mais seulement celles qui pourraient encore éventuellement être satisfaites par la Mairie...

Les autres, formulées de longue date, parfaitement justifiées et répétées lors de l'interview concernent la dérive du projet conduit par la Mairie ; elles ont été superbement ignorées dans le dossier parce qu'elles étaient désagréables et que les travaux sont maintenant achevés !

Nos critiques mettaient bien en évidence les incohérences de la Mairie :

- d'un côté des paroles, je m'engage à  : « Favoriser et sécuriser les circulations piétons/cycles en se réappropriant l’espace »...

- de l'autre côté les actes : j'élargis le parking, je le passe à double sens, je supprime le trottoir piétons... et je ne justifie pas mes choix !

Ce dossier affiche de l'incompétence et/ou de la tromperie de la part de la Mairie, beaucoup de désinvolture à l'égard des Binicais  ..en tout cas un manque complet d’objectivité !

Publié dans Mairie

Commenter cet article